Contactez-moi : 819 679-8577

Le sucre est-il addictif comme la drogue ? Imprimer

Les sucres (glucides) sont présents sous différente forme et doivent faire partie de 50 à 60 % de nos calories totales de la journée.

Les sucres sont présents dans le guide alimentaire canadien (GAC), sous forme d’amidon dans les féculents (pomme de terre, maïs, pain et céréale), sous forme de sucre simple (glucose, fructose, maltose…) dans les fruits et légumes, et sous forme de lactose dans les produits laitiers.

Alors que le sucre blanc (saccharose), miel, cassonade, sirop… ne font pas partie du GAC parce qu’il ne contient aucun autre nutriment, c’est ce qu’on appelle un aliment à calorie vide. Les boissons gazeuses sont aussi des aliments à calories vides.


Certains médias ont tendance à présenter le sucre comme étant une drogue
. En fait, lorsqu’on s’interdit de prendre toute source de glucide ou sucre, il est possible que votre corps ressent un besoin urgent d’en prendre parce que le carburant du corps est le sucre (glucose). Il est vital.

Par contre, le sucre n’est pas addictif pour autant. Manger des aliments, contenant du sucre est rassasiant et procure du plaisir ce qui fait qu’on sécrète des hormones, telle l’endorphine. Lorsque l’on s’interdit de prendre du sucre ou des aliments contenant du sucre, on est pas agréablement rassasié et  aussitôt qu’on en consomme,  on a  de la difficulté à s’arrêter. C’est beaucoup plus un effet euphorique causé uniquement par la privation  qu’une dépendance au sucre.

Il est important d’écouter ses signaux de satiété. Par exemple, le dessert riche en sucre et en gras ne devrait pas être consommé si l’on se sent rassasié. Les desserts font prendre du poids, lorsque ils sont consommés après un repas copieux, car ils deviennent un surplus pour l’organisme.

Sur ce site web, lorsque vous consultez les recettes, on défini 1 cuillère à table de sucre comme un autre aliment (AA) considérant qu’il ne fait pas parti du GAC. L’équivalent d’un AA est 15 gr. de sucre soit  une c. à table de sucre, cassonade, miel, sirop, confiture, etc. Dans une petite pomme, il y a aussi l’équivalent d’une cuillère à table de sucre.

En guise de conclusion, lorsque l’on mange selon ses signaux de faim et satiété et sans interdit alimentaire, en aucun temps, on ressent un besoin criant de manger des aliments sucrés.

A votre santé!

Commentaires

2 réponses à “Le sucre est-il addictif comme la drogue ?”

  1. claude Forgues dit :

    Un sujet d’actualité . Pourquoi toujours diaboliser un aliment

  2. claude Forgues dit :

    Merci pour l’information

Laisser un commentaire